Copyright 2020 - FEDJF - Mentions légales
          

26/10/20 Communiqué - International - instrumentalisation turque - La FEDJF condamne vivement l'instrumentalisation par le Président turc Erdogan, de problématiques de politique intérieure française, et l'absence de condoléances de sa part suite à l'attentat subi sur notre sol.

Nous rappelons que le droit français autorise la caricature et le blasphème, et que tous ceux qui vivent sur le sol français doivent respecter le droit conforme aux libertés et droits fondamentaux, en vigueur en France, et n'ont pas le droit d'imposer par la contrainte sociale, et encore moins par la force ou toute autre forme de contrainte, des règles différentes, contraires aux libertés et droits fondamentaux.

Enfin nous rappelons que la France est dans le plein exercice de sa souveraineté, lorsqu'elle met en place un dispositif légal qui interdit et sanctionne l'enseignement d'une doctrine qui est contraire aux libertés et droits fondamentaux en vigueur en France et qui limite par la contrainte sociale ou par la terreur, la liberté des Citoyens, notamment et sans que cela soit exhaustif : en terme de liberté d'expression, toute doctrine contraire aux droits à la caricature et au blasphème et limitant ces droits; en terme d'égalité homme-femme en vigueur sur son territoire, toute doctrine qui limite la liberté des Citoyennes en considération de leur genre, ce que constitue toute doctrine qui astreint la femme à une pudeur genrée jusqu'à couvrir ses cheveux comme signes de sa féminité, ou celle qui astreint les femmes à présenter un certificat de virginité avant le mariage.

Nous précisons que l'interdiction et la sanction de l'enseignement de telles doctrines contraires aux libertés et droits fondamentaux en vigueur en France, qui limitent les libertés des Citoyens, doivent être appliquées à tous les citoyens, quelle que soit leur religion, leur rang, leur statut.

Et, nous invitons le Président Erdogan, à respecter la souveraineté de la France.

Fédération des Juristes de France.
(tous droits d'auteur réservés, voir les mentions légales)